Quelle est la différence entre une couveuse automatique et semi-automatique ?

Vous avez un poulailler et vous souhaitez faire éclore rapidement le plus d’œufs possible. Grâce aux couveuses, inutile d’attendre que vos poules fassent le travail. Cependant, sur le marché vous retrouvez des modèles semi-automatique et automatique. Que choisir ? Découvrez les différences entre ces appareils.

Pourquoi choisir une couveuse à œufs ?

couveuse à oeufsEn général, une poule pond un œuf par jour. Après en avoir pondu une dizaine (soit 10 jours plus tard), elle se décide enfin à les couver. Cette période d’incubation dite « naturelle » prend environ 21 jours. C’est donc après ce délai que vous pourrez avoir des poussins. C’est pour éviter d’attendre aussi longtemps que les éleveurs recourent à des couveuses. Si ces appareils mettent presque autant de temps qu’une poule à couver ses œufs, ils ont l’avantage de pouvoir incuber plus de 10 œufs à chaque fois selon le modèle. Les éleveurs ayant un poulailler assez important peuvent recourir à des couveuses semi-automatique ou automatique pour traiter leurs œufs. Ces appareils sont différents et disposent de nombreuses options adaptées aux besoins des professionnels.

Tout savoir sur la couveuse semi-automatique

couveuse semi automatiqueLa couveuse semi-automatique convient parfaitement pour les élevages de taille moyenne. Équipée d’un couvercle souvent transparent, elle peut contenir de 20 à 400 œufs selon le modèle. Les modèles sont équipés d’un bac d’eau intégré permettant de contrôler l’humidité qui est nécessaire pour faciliter l’incubation. Pourvues d’un thermostat réglable, la couveuse semi-automatique régule elle-même la température nécessaire aux œufs. Ces couveuses disposent aussi d’un ventilateur qui permet de répartir uniformément la chaleur lors de la période de couvaison. Certains modèles de couveuses semi-automatiques peuvent être préréglés. Il suffit de remplir leur bac avec de l’eau puis les allumer et le tour est joué.

Les couveuses de ce type peuvent accueillir différentes sortes d’œufs. Selon les tailles de ces derniers, elles peuvent contenir des œufs de poules, d’oies, de cailles, de faisans ou de perdrix. Pratiques et faciles à utiliser, les modèles semi-automatiques sont également faciles à nettoyer et à entretenir. Avec ce type de couveuse, les éleveurs n’ont qu’à remplir le bac d’eau et à retourner la grille contenant les œufs une ou deux fois par jour.

Tout savoir sur la couveuse automatique

couveuse automatiqueTout comme son nom l’indique, ce type de couveuse réalise (presque) seule toutes les actions nécessaires à la couvaison des œufs. Conseillé pour les grands élevages, cet appareil peut assurer la couvaison de plusieurs centaines d’œufs, voire des milliers. La  couveuse automatique est équipée d’un bac accueillant de l’eau et qui permettent de contrôler l’humidité dans la machine. Ces machines sont également pourvues de thermostat et de ventilateur performants assurant une température parfaite et une bonne diffusion de cette dernière pour l’incubation des œufs. En tant que modèles automatiques, ces couveuses réalisent elles-mêmes toutes les tâches nécessaires à la couvaison. Il suffit de les régler puis de les allumer pour qu’elles fassent tout le travail.

La couveuse automatique peut contenir les mêmes œufs que les modèles semi-automatiques. Elle est également facile à utiliser et à entretenir. Avec ce type de machine, toutes les actions se font toutes seules, y compris le retournement des grilles contenant les œufs. La seule activité nécessitant l’intervention humaine est le remplissage périodique du bac à eau.