Comment savoir si le taux d’humidité permet le bon développement de la chambre à air ?

Lors de la couvaison en machine, l’humidité joue un grand rôle dans le développement de l’embryon et sa transformation en poussin. Elle influe également sur la formation de la chambre à air dans l’œuf. Cependant, comment peut-on savoir si l’humidité a bien permis le développement de cet élément ? Réponse.

Petit rappel sur la chambre à air de l’oeuf

poussin après éclosion oeufLa chambre à air est une membrane qui se forme à l’intérieur de l’œuf au moment de la ponte. Entourant le jaune et le blanc, elle augmente ou diminue de volume selon le degré d’humidité de l’endroit où l’œuf est placé.

Ainsi, plus ce dernier sera déshydraté, plus la chambre à air sera volumineuse. Son développement varie au cours de la période d’incubation. Dans de bonnes conditions, elle doit presque remplir un tiers de l’œuf vers la fin de la couvaison.

Les méthodes pour connaitre le développement de la chambre à air par rapport à l’hygrométrie

développement chambre à air oeufIl existe 2 façons de savoir si le taux d’humidité a aidé au bon développement de la chambre à air. La première permet d’obtenir un résultat plus précis. Pour cela, vous pouvez peser régulièrement les œufs avec une balance adaptée avec une précision de 0,1 g. Pour atteindre un volume optimal de la chambre à air, l’œuf doit perdre en moyenne 13 % de son poids total en eau, selon son espèce. En vous aidant d’un diagramme de perte de poids et en réalisant des pesées régulières, vous saurez quand la chambre à air s’est parfaitement bien développée. Si cette perte est trop importante ou insuffisante, vous n’avez qu’à augmenter ou diminuer l’humidité dans la couveuse.

La seconde façon, plus simple, consiste à recourir au mirage de l’œuf. A effectuer à partir du 7e jour, cette technique consistant à éclairer l’intérieur de l’œuf vous permettra de voir son contenu par transparence. Pour mener à bien cette opération, vous devez utiliser un mire-œuf ou vous en fabriquer un. Grâce à cet appareil, vous pourrez suivre le développement de la chambre à air sous l’effet de l’humidité à tout moment. Si lors du 19e jour la membrane occupe un tiers de l’œuf, on peut dire qu’elle s’est bien développée. Si durant vos observations pendant la période d’incubation vous remarquez que la chambre à air se développe trop lentement ou trop vite, pensez à régler l’hygrométrie de la couveuse. En baissant ou en augmentant le taux d’humidité dans l’appareil, vous régulerez le développement de la membrane.